Berlinale 2020 – compétition : Un western vériste de Kelly Reichardt, First Cow

L’histoire racontée par Kelly Reichardt se base sur le livre The Half-Life du romancier étasunien Jonathan Raymond, également coscénariste du film. La cinéaste ne tombe pas dans le même piège que nombre de ses confrères et consœurs consistant à transposer à l’identique une histoire ou ne pas oser mettre de la distance entre le texte original et sa propre interprétation du sujet abordé. Reichardt commence par ne prendre qu’une petite partie du livre qui lui s’étend sur de nombreuses années. Puis elle y met son regard de cinéaste, son point de vue de scénariste et offre une œuvre qui engage son artiste et fait une proposition au spectateur. C’est après tout ce que l’on demande aussi au cinéma : savoir ouvrir des univers et des champs d’idées sans négliger les sensations et la sensibilité qui traversent le tamis de lumière qui vont se refléter sur la toile.
(…)

Lire la suite

Les Cinémas du Grütli, à Genève, ouvrent un cycle consacré à Sergio Leone, « Le western ressuscité », en présence de Gian Luca Farinelli – Rencontre

(…)
Présent à Genève le lundi 28 et le mardi 29 janvier 2019, Gian Luca Farinelli nous a accordé de son précieux temps et a accepté de nous parler dans la langue de Molière : il nous donne des clefs pour décrypter la filmographie de Sergio Leone que la critique n’a pas ménagé de son vivant. Gian Luca Farinelli nous parle de l’importance de Clint Eastwood, d’Ennio Morricone, et bien d’autres encore !
(…)

Lire la suite

Berlinale 2018 – compétition jour #2: Las herederas (Les héritières) / Damsel / Black 47

Deuxième jour de compétition un peu particulier puisque cela aura été l’occasion de voir le premier film du Paraguay jamais montré à la Berlinale, ainsi que deux westerns qui pour l’un a été hué et l’autre a divisé la critique.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2014: Deux films au long cours en compétition

Aujourd’hui, deux films présentés en compétition avec pour point commun d’avoir été des projets à long terme, pour des raisons différentes cependant. Le film chinois pour cause de censure a mis cinq à sortir, le tournage du film étasunien a quant à lui duré douze ans.
(…)

Lire la suite