Locarno 2018 : fin du suspense ! La Française Lili Hinstin succède à Carlo Chatrian à la direction artistique du festival

Après des semaine de suspense et d’attente, le communiqué de presse est tombé cet après-midi : le Festival international du Film de Locarno a choisi Lili Hinstin, Française née à Paris, pour succéder à l’Italien Carlo Chatrian qui part œuvrer comme directeur artistique à la tête bicéphale de la Berlinale, avec à ses côté la néerlandaise Mariette Rissenbeek comme directrice exécutive.
Marco Solari, président du Festival de Locarno, a souligné que Lili Hinstin était la candidate qui représentait le mieux la présidence artistique du festival selon le conseil d’administration et le conseil de direction.
(…)

Lire la suite

Locarno 2018 : la 71ème édition du Festival del Film di Locarno marque le départ de Carlo Chatrian

Cette 71ème édition du Festival du Film de Locarno à décerné le Pardo d’or au réalisateur coréen YEO Siew Hua pour son film A Land Imagined.
Cette 71ème édition, la sixième sous la direction artistique de Carlo Chatrian qui marque le départ du directeur artistique qui reprendra les rênes de la Berlinale, a proposé 293 films dont 15 dans le concours international et 18 sur la Piazza Grande qui bénéficie du plus grand écran d’Europe à ciel ouvert.
(…)

Lire la suite

Sparring, de Samuel Jouy, transforme la Piazza Grande en ring de boxe

Réunissant Mathieu Kassovitz, Olivia Merilahti (chanteuse), Souleymane M’Baye (boxeur professionnel), Billie Blain, Lyes Salem devant la caméra, Samuel Jouy présente son premier long métrage au 70ème Festival de Locarno.

Samuel Jouy, ce nom vous dit quelque chose ? Samuel Jouy a joué dans de nombreuses productions pour la télévision et est donc un acteur familier des téléspectateurs du petit écran. Il effectue avec Sparring le grand saut et passe derrière la caméra. Son film fait la part belle au noble art en suivant Steve Landry, (Mathieu Kassovitz) un boxeur qui, à plus de quarante ans, a perdu plus de combats qu’il n’en a gagnés. Avant de raccrocher les gants, il accepte une offre que beaucoup refuseraient : devenir “sparring” du grand champion Tarek M’Bareck (Souleymane M’Baye). Une dernière occasion de briller auprès de sa femme et de ses enfants. Du moins c’est l’issue qu’il espère.
(…)

Lire la suite