Berlinale 2020 – Panorama:  Cidade Pássaro (Shine Your Eyes), du réalisateur brésilien Matias Mariani

Cidade Pássaro (Shine Your Eyes)  dont la traduction littérale signifie ville aux oiseaux – commence comme un documentaire, filmant les rues et les immeubles d’une grande ville, les passants, les commerçants, les livreurs, les rues et les magasins de la ville qui s’animent en matinée. Le musicien Amadi  (Okechukwu Ukeje, connu sous le nom O. C. Ukeje) n’a plus eu de nouvelles de son frère aîné Ikenna Igbomaeze (Chukwudi Iwuji) depuis longtemps. Il voyage du Nigéria vers la métropole brésilienne de São Paulo, où Ikenna, doué pour les mathématiques, est censé travailler comme professeur dans un institut technologique – du moins, c’est ce qui est indiqué sur la page d’accueil de l’institut, Universidade Govenant chega a São Paulo: son portrait et son titre trônent aux côtés de celui de Miro Kuzko (Paulo Andre). Mais non seulement il n’y a aucune trace d’Ikenna, l’institut n’existe même pas. Avec le soutien de son oncle et de l’ex-amant d’Ikenna, et en possession des mystérieuses notes et calculs de son frère, Amadi part à la recherche de son frère.
(…)

Lire la suite

Biennale d’art flamenco: Séville s’est grandiosement présentée à Paris

Le Palais de Chaillot qui domine la place du Trocadéro, situé en face de la Tour Eiffel a dernièrement accueilli un événement exceptionnel : la quatrième Biennale d’art flamenco et ses artistes hors du commun, perpétuant la longue mais toujours attractive tradition d’une danse, plutôt style musical, né en Andalousie du XVIII siècle et fier de ses multiples et différentes origines : européennes, gitanes, juives, indiennes, arabes…
(…)

Lire la suite

14e Festival cinémas d’Afrique de Lausanne : un très beau programme qui dévoile de nombreuses facettes du continent !

Le festival à présent bien établi dans le calendrier des festivals suisses, qui met à l’honneur les cinémas africains avec un riche programme d’événements culturels annexes, se tiendra à la Cinémathèque suisse et au Casino de Montbenon du 22 au 25 août 2019 autour du thème REGARDS.
Le festival se propose depuis ses débuts à permettre au public de saisir d’un peu plus près les réalités sociales, culturelles et artistiques des différentes régions d’Afrique en présentant un choix d’œuvres fortes réalisées par des cinéastes du continent et de la diaspora africaine.
(…)

Lire la suite

Selin Kavak : une comédienne met son art au profit de migrants pour les aider à surmonter les traumatismes traversés [audio auf Deutsch]

(…)
Évoluant dans un milieu artistique et alternatif, Selin Kavak est très attentive et sensibilisée par la situation des migrants tant dans son pays d’origine, pris d’assaut par les flots de migrants qui s’amassent en Turquie, bloqués par les fils de fer barbelés et les miradors aux frontières de l’Europe mais aussi par la situation des communautés émigrées en Allemagne. Selin Kavak a choisi de mettre son art et ses multiples talents au profit des migrants, en animant des ateliers, en particulier à l’attention d’adolescents … Des adolescents qui ont parcouru des milliers de kilomètres seuls, à une quinzaine d’années, des adolescents « oncles responsable de leur neveu d’une dizaine d’années. » Des situations dramatiques et des traumatismes terribles tus par ces jeunes migrants à cause des séismes vécus et de la barrière de la langue : Selin Kavak a choisi de les aider à exprimer, à travers l’art – la musique et la sculpture, par exemple – leur douleur, leur souffrance, leurs blessures. Rencontre en allemand.
(…)

Lire la suite

Entrevue avec Toni Gatlif pour la sortie allemande de Djam

(…)
Djam, c’est l’histoire d’une jeune fille libre et rebelle (Daphné Patakia), éprise de tout son corps et son âme de liberté, envoyée par son oncle Kakourgos (Simon Abkarian) pour trouver la pièce qui lui permettra de réparer leur bateau. Une fois en Turquie, Djam rencontre Avril (Maryne Cayon), une française de dix-neuf ans, désemparée, seule et qui a perdu tout son argent, venue en Turquie pour être bénévole auprès des réfugiés. Elles vont faire le voyage vers Mytilène ensemble, sur un chemin – le même qu’empruntent les migrants – parsemé de rencontres, de partage, de brouilles et d’espoir. Un parcours initiatique musical qui nous fait découvrir une très belle musique, comme le sont souvent celles de l’exil, le Rebetiko.
(…)

Lire la suite

Rétrospective Straub et Huillet à l’Akademie der Künste de Berlin

Les cinéastes Danièle Huillet (décédée en 2006) et Jean-Marie Straub (qui a reçu un Léopard d’honneur au festival de Locarno 2017) ont pendant presque 50 ans de travail commun bousculé le monde cinématographique, sa grammaire comme son public ou ses critiques, sans jamais dérogé à leur éthique personnelle et artistique. Cette radicalité s’est heurtée aux systèmes de production et de distribution, sans pour autant freiner ni leur créativité ni leur volonté de réalisation. Leur œuvre, généralement considérée comme hermétique, trouve dans cette rétrospective une occasion de s’ouvrir au public dans son exhaustivité, forme qui, comme nous le faisions remarquer pour la rétrospective de Tsai Ming-lian permet de mieux appréhender le cheminement artistique – et ici également de positionnement politique dans l’art – des cinéastes.
(…)

Lire la suite

Brasil, Brasil…fait son cinéma à Paris !

Comme l’histoire entre Brésil et la France est belle, la réalisatrice originaire de Rio de Janeiro Katia Adler a créé une manifestation cinématographique qui dure depuis maintenant 19 ans, en se renouvelant chaque saison. Exceptionnellement programmé en été, cette année le Festival du Cinéma brésilien a trouvé son port d’attache au cinéma l’Arlequin, temple du cinéma d’art et d’essai où Jacques Tati avait jadis fait ses quartiers, prêté pour l’occasion par par la productrice et distributrice Sophie Dulac.
(…)

Lire la suite

Berlinale 2017 – Compétition jour #1 : Django

Les films d’ouverture, c’est toujours un peu la loterie… Les choix répondent à différentes considérations qui ne sont pas toujours artistiques. Il y a des années catastrophiques, on ne citera pas de titres, ces films étant souvent oubliés avant la fin du festival, et des années flamboyantes comme avec The Grand Budapest Hotel ou Hail Caesar ! l’an passé. Cette année, ce n’est ni l’une ni l’autre version. C’est un film avec quelques qualités mais dans l’ensemble décevant.
(…)

Lire la suite

Berlin: Coupe du monde 2014 au cinéma Babylon! / WM 2014 public viewing im Kino Babylon!

[Auf Deutsch siehe unten] Depuis la Coupe du monde 2006 organisée en Allemagne, le football grand public a gagné dans

Lire la suite