Cannes 2018 : le Maroc est représenté à Cannes avec «Sofia» de Meryem Benm’Barek

La jeune cinéaste franco-marocaine Meyem Benm’Barek s’est vue sélectionnée son premier long métrage, Sofia, projeté à Cannes dans la catégorie Un certain regard. Le film s’ouvre sur un article de loi appliquée au Maroc qui interdit toute relation hors mariage entre hommes et femmes. Si une femme célibataire se retrouve enceinte, elle est condamnée à la prison. En 2015, le court métrage de Meryem Benm’Bare, Jennah, avait été sélectionné aux Oscars. Avec ce premier long métrage, la cinéaste permet aux public international de voir la réalité du Maroc à travers la lunette axée sur le combat des femmes.
(…)

Lire la suite

FIFDH 2018 : Rencontre avec Nabil Ayouch au sujet de son dernier film Razzia [audio]

Nabil Ayouch, fils d’une mère juive française d’origine tunisienne et d’un père musulman marocain, est le frère du réalisateur Hicham Ayouch. Avec Razzia, il nous entraîne à Casablanca, entre le passé et le présent, suivant cinq destinées qui sont reliées sans le savoir. Différents visages, différentes trajectoires, différentes luttes mais une même quête de liberté. En arrière-fond, le bruit d’une révolte qui gronde. Les personnages de Razzia ne parlent pas tous la même langue. Ainsi, Hakim s’exprime dans un arabe de tous les jours, un argot de rue tandis qu’Inès, qui grandit dans un quartier riche, ne s’exprime qu’en français.
(…)

Lire la suite

Pessac : les festivaliers ont pu découvrir Razzia de Nabil Ayouch qui représentera le Maroc à la présélection aux Oscars 2018

Une commission de sélection du Centre cinématographique marocain (CCM) a choisi Razzia, le dernier film de Nabil Ayouch, pour représenter le Maroc à la présélection aux Oscars 2018, dans la section du Meilleur film étranger. Cette information n’est pas passée sans remous et a engendré une violente polémique. Selon les médias marocains
(…)

Lire la suite

FIFF 2017 : Carré 35, d’Eric Caravaca ou l’autopsie documentée qui mêle la grande histoire à l’histoire familiale et ses non-dits

Après avoir remporté le César du meilleur espoir masculin en 2012 avec C’est quoi la vie ?, en passant derrière la caméra en 2006 avec le film Le passager, l’acteur français d’origine espagnole, Eric Caravaca signe sa deuxième réalisation, Carré 35, documentaire présenté en séance spéciale au Festival de Cannes et qui fait partie de la programmation de la compétition officielle de la 32ème édition du FIFF de Namur. Le samedi 1er octobre, l’acteur Éric Caravaca est venu en tant que réalisateur parler au public à l’issue de la projection de son film au Cameo.
(…)

Lire la suite

L’offensive de Nikos Kotzias contre ce qu’il nomme l’hypocrisie européenne envers la Grèce

Ironie comme seule l’Histoire peut en produire, après cinq années de grandes tensions entre l’Allemagne et la Grèce – dues

Lire la suite

Berlinale 2012 – Panorama: Death for Sale – entretien avec Faouzi Bensaïdi

Présenté dans la section Panorama de la 62e Berlinale, Death for Sale du réalisateur marocain Faouzi Bensaïdi a reçu le prix Art Cinema Award de la CICAE (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai).
(…)

Lire la suite